Bienvenue dans l'antre de Gaueko, forum de support pour les campagnes en cours.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
the wanderer
test


Messages : 105
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre   Ven 21 Juin - 17:42

Le temps avait vite passé pour Driss: depuis son brusque baisé il était parti ensuite à Alamut, là où ceux de son nouveau Clan vivaient. Là les enseignement de Haquim lui firent dispensé et il fut chaudement recommandé à la caste des guerriers: ses talents aux armes, sa discrétion et son manque d'état d'âme faisaient la louange de ses professeurs. Pourtant quelques haussements de sourcils avaient accompagné son apprentissage: Driss ne croyait pas en Allah avec la même ardeur que bon nombre de nouveaux infants du clan. Il était plus proche des mentalités des Anciens du Clan à la surprise de beaucoup. Également son attitude envers les humains gênaient: à la remarque que son attitude était "badine" envers les hommes il répondait qu'ils leur offraient ce que eux désiraient, tant pis s'ils suivaient la voie de la débauche. Finalement il fut choisi pour partir en Égypte comme "récompense": un travail de terrain difficile loin de ses repères. Voyageant comme un nomade il explora différentes régions, collectant des informations sur les Caïnites présents et la société humaine.

Ce fut au cours d'un de ses voyages qu'une violente tempête de sable le poussa à trouver refuge dans de vieilles ruines d'une antique cité. Là sa curiosité repris le dessus et il explora les bâtiments présents. Durant son périple il remarqua alors une ouverture bien dissimulé: de l'argile recouvrait une vaste porte. Heureusement qu'il avait déjà vu le truc auparavant pour passer outre. S'aidant de ses armes il brisa le sceau de terre et entra dans la nouvelle pièce. Il n'y avait rien de notable, excepté un cercueil au centre. Bah il n'était pas allé si loin pour reculer maintenant. En repoussant le dessus il aperçut alors un jeune homme, habillé à l'ancienne façon des égyptiens. Le plus notable était le pieux dans son thorax. Son cœur même. Bon. Donc un Caïnite.

Le visage de ce dernier avait une expression de détresse et de tristesse notable, comme s'il avait profondément souffert de son sort. Arrivé là Driss pesa ses options: le diabler comme lui avait enseigné les Anciens? Non rien ne lui garantissais qu'il perdrait une source d'information notable. Le dépieuter? Pourquoi pas tiens. Driss partit vite chercher dans ses affaire une gourde de sang (le goût était moyen mais le produit suffisamment nourrissant pour un vampire affamé) et garda ses armes à porté de main. Puis bandant ses muscles il arracha le pieux du vampire. Celui-ci, immobile, commença à papillonner des yeux. Driss recula et esquissa alors une salutation de la main.


Dernière édition par the wanderer le Dim 23 Juin - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre   Dim 23 Juin - 17:09

Après avoir repris ses esprits le Sétites sort de son cercueil, les yeux grands écarquillés

Hum me voilà donc de nouveau libre… mais qui es tu ? Visiblement pas un cadeau de ma maitresse, il te manque bien des courbes pour ça…. A moins que ça soit une nouvelle punition de sa part….
Sans offense mon ami, mais tu n’es pas un cadeau digne de moi, ceci dit la faim aidant, je te ferais l’honneur de faire de toi mon repas.

A ces mots le caïnites arbore un léger sourire carnassier, masquant autant que possible ses canines. Sa mine réjouis s’estompe rapidement à la vue des armes de son interlocuteur. La surprise passé, Il reprend assurance et comme le disait toujours Hesat : "le sang est bien meilleur si le contenant est effrayé ou à l’agonie", bientôt ce pauvres hères seras les deux à la fois.

Oh des armes, tu n’es définitivement pas un cadeau de ma chère et tendre, j'espère au moins que j’aimerais ton sang.

Sur ces derniers mots il ouvre largement la bouche dans un rictus de prédateur, arborant fièrement ses crocs dans l’espoir d’effrayer celui qu’il estime être son futur repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
the wanderer
test


Messages : 105
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre   Dim 23 Juin - 17:50

Une fois les paroles prononcés par l'homme, Driss se demanda s'il était encore possible de le tuer. Non on va le laisser dire et si jamais il se montre trop sûr de lui, il se ferrait un plaisir de le démembrer et le vider de son sang. Mais avant ça il pouvait toujours lui parler.

"Ta maitresse? Non je n'ai vu personne ici. Sache que nous sommes dans des ruines où nul âme ne vit. Tu ne verrais que la sable et la poussière à profusion. Quand à ta chambre, elle était bien bloqué de l'extérieur."

Driss changea légèrement de position, posant nonchalamment sa main droite sur la garde de son arme, puis son petit sourire s'accrut pour présenter ses longues canines de vampire.

"Quand à tes petit tours, je t'en prie je suis similaire à toi. Qui croit tu aurait eu l'idée d'enlever le pieu d'un corps? Allons allons calme toi: je t'ai laissé à coté de toi une gourde sang. Le goût n'est pas très bon mais il te nourriras convenablement après ton sommeil. Après je peux éclairer ta lanterne si tu le souhaite. Ho et sinon tu peux m'appeler Driss."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre   Dim 23 Juin - 18:08

A la vue des canines de son interlocuteur le sourire de Nenrenef se figea et bientôt l’intérêt pris le pas sur la surprise, après tout Driss était le troisième caïnites que le jeune homme avais l’occasion de rencontrer.

Paisiblement il ramasse la gourde avant de humer son contenu, après une gorgée il grimace de dégout et finis par remercier le caïnite :

En effet c’est pas bon, mais c’est mieux que rien, quand j’aurais rejoins le temple de ma maitresse, je te récompenserais comme il se doit. Tu dis que nous sommes dans des ruines, où précisément ?
Celles au nord de Soknopaiou Nessos ou bien celles plus à l’ouest ?

Et si tu ne connais pas ma maitresse qui t’envoie ? Notre maitre à tous ?  Et la peste est elle terminé ?

Et tu peu m’appeler Nenrenef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
the wanderer
test


Messages : 105
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre   Dim 23 Juin - 18:20

Aux différentes mentions de Nenrenef, Driss ne pût s'empêcher un haussement de sourcil étonné.

Ici? Soknopaiou Nessos? Je ne connais aucun lieux semblable. De plus sache qu'ici les ruines ne sont indiquées sur aucun plan, justes quelques rumeurs de vieux nomades. Et quand je te dit ruines c'est loin de la vérité: j'ai dû déblayer pas mal de sable pour accéder à la pièce ici.

Driss changea de position et s'assit sur une pirre à coté.

Donc si tu parles d'une peste ca doit faire longtemps qu'elle est finie, sans doute des siècles et des siècles. Quand à ta maitresse, non aucun signe d'elle: elle a dut partir y a longtemps d'ici, ou connaitre la mort ultime. Quand à moi je vadrouille dans la région et non sur ordre de "notre maitre à tous". Je pense bien que toi et moi ne devons être du même clan.

Il resta pensif quelques secondes, puis reprit la parole.

Prends ton temps, et même mieux indique moi un événement notable de ton époque et je pourrais au mieux t'en dire plus sur le temps passé. De plus Si tu te sens prêt on peut aller explorer un peu plus le coin, peut être verra tu des signes ou des écrits pouvant t'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre   Dim 23 Juin - 18:44

Nenrenef s’assoit à son tour, autant par politesse que pour pouvoir encaisser le choc des propos de Driss .

Ma maitresse ne doit pas être loin de Soknopaiou Nessos, et il est impossible qu’elle ai subit la mort ultime, notre grand maitre le permettrais pas, elle a toujours été une fervente servante.
Je pense qu’elle a dû m’écarter des troupes de Marc Aurèle, où sommes nous ? Quel est la ville la plus proche ?

Tu dis que la peste doit être finis depuis des siècles mais quand somme nous ? Combien de temps suis-je resté emprisonné ?  A ma connaissance nous sommes 134 ans après le départ du grand Maitre ? Est-il déjà revenu ?



Explorer seras une bonne idée, mais il me faudrait savoir ou nous sommes, et mis à part mon précieux village, je n’ai pas une grande connaissance des terres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
the wanderer
test


Messages : 105
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre   Dim 23 Juin - 19:12

En entendant le nom Marc Aurele, Driss en a la mâchoire qui tombe. son effarement est total.

Marc Aurele?? Tu as dit Marc Aurele? Mais ça doit faire près de 8 à 10 siècles que cela c'est passé! Tu vivais à l'époque de l'Egypte romaine! Seuls les Anciens de mon clan sont si vieux! Bon sang cela doit faire sans doute dans les milles ans que tu es ici!

Driss se calme alors, remettant de l'ordre dans ses pensées.

Ecoute Nenrenef je suis assez attristé de te le dire mais si ta maitresse était en vie elle aurait eu largement le temps de venir te chercher: pour te donner deux références la mort de Césard et la mort de  Jésus Christ ont eu lieu près de mille ans par rapport à maintenant. Alors soit elle a connu la mort ultime soit elle t'a abandonné. J'en suis vraiment désolé.

A coté tes références au "grand Maitre", tu veux dire Set, le fondateur de votre clan? Allez ça se devine à tes vêtements et à ta façon d'être. Pour te donner le change sache que je descends d'Haquim, qui fonda le clan des Assamites. Je crois que nos clans ne sont pas ennemis, voire même s'allie de temps à autres. Sinon non aucun signe du retour de Set à ma connaissance.

Bon en partant plein Est on rejoindrait la vallée du Nil et de là on pourrait trouver différentes villes et de quoi nous nourrir. Mais bon il va falloir que je comble tes lacunes pour que tu ne détonnes pas au milieu de la population. Hum je pense que nous faisons la même taille mes vêtements de rechange devront t'aller pas trop mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre   Dim 23 Juin - 22:43

Huit siècle… ça en fait un moment…
 
Je n’ai toujours aucun doute sur la survie de ma compagne, elle a de la ressource, et a survécu à pas mal d'épreuve.
 
J’ai entendu parler de César par ma maitresse, mais il est mort environ deux cent ans avant ma naissance. Quant à ce Jésus Christ je ne le connais pas.
Oui le grand maitre est Seth, à mon époque la notion de clan n’existait pas, je suis membre d’un culte et pas d’un clan.
 
Je ne connais personne de mon culte mis à part Hésate, ma maitresse et amante, et vu le temps qui a passé j’ignore si il existe encore tel que je l’ai connus. 
 
Pourquoi devrais-je changer de vêtements ? Ceux là bien qu’usé par le temps atteste de mon rang dans le culte, je suis toujours un disciple de Seth. 
 
Merci de ta proposition, mais pourquoi souhaite tu m’accompagner? Hésate me disais toujours qu’il fallait que je me méfie des autres membres de notre race, que la plupart d’entre eux nuirais à nos idées. Autant que tu le sache, je ne suis pas un nouveau né, avant de me retrouver ainsi enfermé j’ai vécu une longue vie et le grand maitre a été clément envers moi, aussi si tu me trahis d’une manière ou d’une autre, je serais sans pitié. 
 
Néanmoins je te dois la vie, du moins en quelque sortes.... C’est grâce à toi que je peut de nouveau arpenter les nuits, et si tu avais voulus me diabler tu l’aurais déjà fais, donc je pense que ton intérêt est autre. Soit ... partons, les nuits nous dirons si j'ai eu raison de te faire confiance, allons voir comment le peuple de ton époque se prosterne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
the wanderer
test


Messages : 105
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre   Mar 25 Juin - 8:49

Driss haussa les épaules, en gardant sa moue habituelle

Tu sais en huit siècles les humains changent de façon d'être. Je pense que tu verras pas mal de choses qui te laisseront songeur lors des prochaines nuits.

C'est vrai que ta maitresse avait raison: les Caïnites cherchent souvent à nuire à leur semblable et ça ne fait que quelques minutes que nous nous connaissons. Mais tu verras certains sont délicieusement ridicules dans leurs petites attitudes mesquines et boudeuses.

A coté sache que je ne t'oblige en rien du tout de me suivre: simplement on peut faire un bout de chemin ensemble. Si on voit chacun que l'autre n'agit pas de façon plaisante, chacun part suivre sa route.

Driss remballa ses affaires, donna les vêtements à son compagnon et le guida hors de la ville.

Tient pour voir comment voit tu les humains? Je pense que rien qu'avec ça on pourra au mieux se cerner l'un et l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre   Mar 25 Juin - 13:40

Après une courte réflexion Nenrenef se résigne et enfile les vêtements de voyage, potentiellement loin de ses terres et récemment réveiller, il ne pouvait pas se permettre de faire le difficile, et Driss semblait fiable, très différent des deux caïnites qu’il avait pût rencontrer au cours de sa longue vie mais tout de même fiable.


Oui faisons chemin commun, j’ai bien besoin de compagnie après tant d’année de sommeil, et je devrais bien pouvoir t’apprendre deux trois choses de mon temps, ça devrais impressionner les anciens de ton clan.

Quant aux humain, je pense qu’ils sont la base de notre existence, nous avons besoin d’eux pour nous nourrir, en contrepartie nous les protégeons d’un œil bienveillant. Tous n’acceptent pas ce rôle, il faut donc savoir récompenser ceux qui le font en leur offrant des places de choix dans la hiérarchie et la possibilité de nous servir. Les autres sont condamnés à vivre dans l'ignorance et nous servent tout de même malgré eux,  mais sans n’en retirer aucun bénéfice.
 
A tu déjà gouté du sang offert de bonne grâce par un humain ? Certes il est moins facile à avoir que par la chasse, mais ça ne le rend que meilleur, bien évidement il m’arrivait également de chasser, mais ça n’a jamais été ma méthode préférée, trop de risque de provoquer une panique chez les plus couard. Et j’ai toujours préféré recevoir plutôt que prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
the wanderer
test


Messages : 105
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre   Mar 25 Juin - 15:29

Driss remarqua le regard de dépit devant les vêtements offerts.

Bien Nenrenef dès qu'on sera dans un endroit plus habité on regardera ce qu'on peut trouver comme affaires, et je te promet que tu trouveras des habits plus en accord avec tes gouts.

Ho tu sais pour moi le sang d'humain reste du sang: qu'il soit gorgé de peur, d'extase ou de rien ne m'a pas marqué plus que ça. Après je peux concevoir que le sang un peu conditionné puisse sembler avoir meilleur goût.

Quand aux hommes je te rejoint sur les grandes lignes mais je veux ajouter mon grain de sel: j'ai toujours cherché leur bien mais je peux m'empêcher de les savoir faible. Qui nous dit qu'un homme bénéficiant de nos largesses se comporte de bonne façon? J'ai trop souvent vu des pauvres devenir riches et honnir ceux qui étaient comme eux avant.

Tiens c'est un de mes jeux favoris: j'offre à une personne ce qu'elle désire matériellement puis je la garde à l'oeil. Si elle se comporte bien je n'ai rien à dire. Si par contre elle commence à sombrer dans la décadence je ferai alors en sorte que des "ennuis" lui tombe dessus: ho rien de dangereux mais se retrouver avec des créanciers sur le dos et sans argent est, hummm, un de mes spectacles favoris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre   Mar 25 Juin - 16:19

Ce n’est pas tant une question de goût, mais ces vêtements sont preuves évidentes que le monde a bien changé, je m’y ferais assurément mais je regrette déjà mon temps…

Si tu le souhaite je t’apprendrais à apprécier le sang, à en reconnaitre les arômes et nuance, et d’en savourer chaque goutte, selon ma maitresse c’est ce qui nous différencie des bêtes.

Si un homme bénéficie de nos largesses c’est qu’il les a mérités, il doit être un exemple pour les autres membres de sa communauté, et ça passe parfois par le mépris.  Un homme avec du pouvoir doit agir comme tel, car sinon il est indigne de sa caste, et personne ne respecte ce genre de personne.
Qu’appelles-tu la décadence ?  Et qu’entends-tu par « bien se comporter » ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
the wanderer
test


Messages : 105
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre   Lun 15 Juil - 18:49

Ho tu sais par "bien comporté" je veux dire que ... hum prends le sale type que l'on a tous connu enfant qui te crie dessus ou te file une rouste pour un rien. He bien il peut se montrer "méchant" pour te recadrer et que tu sois dans le bon sens.

Maintenant prends le gamin de riche qui avait tout ce qu'il désirait, sans en subir les conséquences. Il aimait par exemple torturer un chien errant pour le seul plaisir de l'entendre pleurer. Alors pour ce cas là une bonne raclée suffit àlui faire comprendre qu'il a tort.

Cependant imagine alors un sale gosse que l'on aurait jamais corrigé, qui renforce ses dépravations. J'en ai vu des sales types qui ne pouvaient ressentir le plaisir que par la souffrance violente des autres. Ceux-là j'aime bien leur faire comprendre qu'ils ont eu tord et qu'il est trop tard pour changer. Hummm si tu voyais leurs têtes, mélange de rage, d'incompréhension et de peur panique quand ils sont dans mes pièges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre   Lun 15 Juil - 19:05

"Hum je comprends la forme mais pas forcément le fond, soit le monde a bien changé, soit j’ai encore beaucoup à apprendre, bah nous verrons bien…

Mais concernant le sale gosse je pense que rien n’est jamais joué, comme toute créature il a des envies et des besoins, en tirant ces deux ficelles il peut être mené sur le bon chemin. Ma maitresse disais toujours que molosse agressif courberas toujours l’échine pour avoir son repas.

Mais quitte à discuter prenons la route, j’ai bien besoin de me dégourdir les jambes."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
the wanderer
test


Messages : 105
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre   Mer 17 Juil - 17:02

Les deux vampires prirent la route, suivant les jalons que Driss avait laissé pour ne pas se perdre. Chacun d'entre eux discuta de choses futiles, plus pour passer le temps. Après une nuit de marche ils rejoignirent la vallée du Nil, là où les hommes vivaient.

Ils arrivèrent en vue d'une petite ville, leur destination. Driss prit les devant et discuta en apparté avec un garde, lui glissant discrètement quelques pièces dans la main. Il retourna alors voir son compagnon et ils entrèrent dans l'enceinte de la ville. Quelques lumières éclairaient la cité, doucement baignée par la lueur de la lune montante et des étoiles. Driss attira Nenrenef vers une zone moins occupée et se dirigea vers un vieux bâtiment.

"Voilà Nenrenef on va pouvoir poser nos affaires dans cette vieille batisse: personne n'y vient et il y a une cave spacieuse. J'y ai séjourné quelques temps et je n'ai eu aucun soucis. Après avoir posé nos affaires on va profiter de la nuit! On a de quoi se nourrir dans le coin, et même des vicaires dans quelques rues proches. Ensuite on ira faire un tour au bazar, on y trouvera de quoi t'équiper. Ne t'inquiète pas je t'avance l'argent pour toi, dans la mesure de mes moyens bien sûr. Après entre les auberges et les attroupements tu auras de quoi t'amuser à écouter tout ce beau monde. Et enfin je connais un Nosferatu du coin: il me doit un coup de main et il pourrait toujours nous donner quelques infos."

"Ha aussi juste une chose: ne provoque pas l'attention des gens. Il faut éviter de les tuer, même quand on se nourrit. Les vampires du coin n'aime pas que les gens papotent sur des trucs bizarres, il faut faire profile bas. Et puis je trouve ça impoli de tuer des gens qui m'ont rien fait, ça me gène. Hé bien on y va?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papyrus
test


Messages : 427
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 46

MessageSujet: Informations   Lun 22 Juil - 23:08

Alliant le geste à la parole, les deux compères sortent du bâtiment pour s'aventurer dans les faubourgs de la ville. Après quelques rencontres pittoresques qui permettent aux deux caïnites de se nourrir, le duo se dirige vers une ruelle sombre guidée par l'Assamite.
Une voix fluette et faible retentit alors tout à coup:
" Mais n'est ce point là mon ami Driss? Tu es déjà de retour? Qu'as tu découvert cette fois? Les vestiges d'une ancienne cité pharaonique oubliée? A moins qu'il ne s'agisse d'une tablette aussi vieille que le sang des anciens? Mais assez de questions, venez me rejoindre dans ma modeste demeure."

C'est alors qu'une ombre apparait dans le creux d'une bâtisse endommagée. C'est apparemment ici que le caïnite Nosfératu se réfugie pour cacher son visage hideux.
" Venez! Entrez donc! J'ai a te parler mon ami. A condition que ton compagnon soit fiable... Mais si il est avec toi c'est qu'il doit l'être n'est-ce pas? Approchez! venez!"

Il vous emmène dans une grande salle délabrée et sale, fort heureusement, les murs (à l'exception de l'entré du trou par laquelle le vampire vous a interpellé) et la toiture semblent solides et intacts.
" Tu es parti depuis un moment jeune ami et tu n'es certainement pas au courant des récents évènements... J'ai appris hier que les Seldjoukides (turques) ont gagnés une grande bataille à Manzikiert face à l'empire Byzantin. Ce qui a bouleversé toute l'asie mineure car les territoires conquis sont immenses et les membres de ton clan sont inquiets quant aux répercussions religieuses et politiques."

Affichant un sourire narquois comme pour signaler qu'il n'était pas obligé de te donner l'information, il poursuit son discours.
" J'ai appris également que la communauté Nizarite d'Orient souffrait de persécutions et une partie dissidente de ton clan s'est engagée pour la protéger... Et ce malgré les avertissements des anciens de ton clan. Je connais ta position face aux fondamentalistes Assamites, mais l'émergence de cette communauté serait peut être un moyen pour toi de faire tes preuves grâce à cette dissidence..."

Patiemment, il attend la réaction de ses deux interlocuteurs avant de poursuivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre   Mer 24 Juil - 12:25

A l’évocation de l’avertissement concernant le meurtre nourricier Nenrenef leva un sourcil d’un air interrogatif. "Pourquoi tuerais-je quelqu’un qui ne m’appartiens pas ?" pensa-t-il, mais il garda cette réflexion pour lui, par politesse et également pour ne pas heurter les convictions de son compagnon de route pour qui ce point semblait important.

Nenrenef ne pût s’empêcher de se sentir légèrement vexé lorsque l’hideuse créature ne s’adressa pas à lui, pas même un maigre salut. Cependant Hesate lui avais vaguement évoqué ces créatures, des nosfératus si sa mémoire ne lui faisais pas défaut, elle les qualifiait de  « monstre » méritant leurs affliction, selon elle ils étaient ainsi car ils passaient leur temps à se morfondre dans la fange. Néanmoins celui-ci semblait relativement sympathique malgré un total manque de respect envers les castes supérieures.

Seldjoukides ? Nizarites ? Mais de quoi parlait-il ? De plus il continue inlassablement à faire comme si Nenrenef n’existait pas, ce dernier ne pouvant  en encaisser pluset la faim le guettant, il saisirait la moindre occasion et ferait poliment remarqué sa compagnie.

Profitant de la pause du Nosfératus, le Setites s’éclaircit la gorge pour affirmer sa présence et attend une réaction de son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Papyrus
test


Messages : 427
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 46

MessageSujet: Dire et laisser dire   Mer 24 Juil - 20:41

Voyant que Nenrénef se racle la gorge puis patiente, le Nosfératu regarde le Séthite et lui adresse la parole en souriant.
" Vous alliez dire quelque chose peut être? Non? Vous avez raison de ne rien dire, parmi tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont encore ceux qui se taisent..."

L'embarras de l'Assamite étant palpable, le Nosfératu essaie de dérider l'atmosphère:
" Tu souhaitais être informé de tous les ragots et autres informations dans les plus brefs délais. N'est-ce point exact mon ami Driss? Et bien voila, c'est chose faite et je crois que tu devrais saisir l'opportunité extraordinaire qui s'offre à toi et retourner à Antioche. On m'a révélé que cette ville était importante pour ceux de ton clan qui ont décidés de protéger les Nizarites."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre   Mer 24 Juil - 21:53

Passé la surprise de la réponse, et laissant finir le nosfératu, le sétites reprend la parole, sourire au lèvre.

"Hé bien voici une réponse qui ne manque pas de piquant ! En vérité elle est plus affuté qu'un Khépesh. C'est souvent là la marque des grands hommes, et croyez moi je m'y connais en ce domaine... Soit je ne voudrais pas gâcher des retrouvailles, Driss je vais t'attendre dehors, m'imprégner de l'ambiance de cette cité me feras le plus grand bien, et qui sait j'y trouverais peut être de quoi me rassasier pour la nuit. Mais je ne serais pas long aussi nous nous retrouverons bien vite."

Se tournant vers le nosfératu, avec un signe de tête respectueux.

"Bonne soirée, et merci pour ces bons mots"

Se dirigeant vers la porte Nenrenef s'apprête à sortir, dans le fond toujours un peu vexé par le manque de courtoisie de l'hôte mais surtout tiraillé par le besoin de réfléchir quelques instant seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Papyrus
test


Messages : 427
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 46

MessageSujet: Accueil   Jeu 25 Juil - 9:29

" Mais non! Restez! Vous êtes le bienvenu! Les amis de mes amis sont mes amis comme le dit le proverbe. Comprenez que l'importance des nouvelles annoncées m'ont obligées à m'entretenir avec Driss en premier lieu.
Cependant votre acceptation de mon sens de l'humour me plaît et je serai ravi d'en savoir un peu plus sur vous également vous savez..."

Attendant ta réponse et jaugeant ta réaction, il esquisse un grand sourire sincère quoique affreux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nenrenef & Qualb Al-Fard - La rencontre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre :: Inter-Scénar-
Sauter vers: