Bienvenue dans l'antre de Gaueko, forum de support pour les campagnes en cours.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Tous] Après la Bataille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Papyrus
test


Messages : 427
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 47

MessageSujet: [Tous] Après la Bataille   Jeu 17 Jan - 21:08

Vos rêves diurnes sont peuplés de cauchemars de sang, d'os et de corps emprisonnés dans un magma immonde de chair humaine. Votre réveil est pénible et votre "repos" fut particulièrement éprouvant. La présence de la déesse noire à votre réveil ne vous rassure pas plus que cela.

Vous décidez donc de sortir de ce complexe souterrain qui vous a fortement éprouvé depuis la veille et la déesse noire, toujours sous sa forme "humaine" semble joyeuse. Est ce la réussite de votre plan ou la perspective de devenir Princesse d'OZD? Vous ne le saurez probablement pas car peu de temps avant votre sortie, vous êtes assaillis par une odeur infecte et insupportable qui ne vous quitte pas. L'odeur de la mort et de la putréfaction des corps. Votre nature vampirique, pourtant avide de sang et de carnage, semble tétanisée par l'ampleur du désastre et une profonde tristesse vous assaille soudain. Le sentiment d'un immense gâchis vous taraude l'esprit.

A votre sortie, un spectacle de désolation morbide se présente sous vos yeux ébahis:
De la fumée s'élève au loin, montrant clairement que OZD n'a point été épargné par le carnage. L'épaisse fumée noire s'élève encore dans le ciel sombre, mais très lentement. Un peu comme si la mort ralentissait le temps pour mieux pouvoir jouir du spectacle. Les palissades et défenses de la ville et du camp retranché ont été ravagés, montrant ainsi toute la violence de la confrontation entre les deux armées. Deux géants se sont affrontés ici et l'ampleur de la désolation est telle qu'elle force le respect malgré la tragédie qui vient de se jouer il y a de cela à peine quelques heures.
Les combats furent violents et votre instinct vous ferait jurer qu'ils se sont terminés il y a peu de temps.

En scrutant attentivement le champ de bataille, la coterie constate que les morts sont innombrables: des milliers, peut être même plus de 15000...
Ce spectacle restera graver dans votre mémoire pour longtemps et vous savez que peu d'homme auront le "privilège" de contempler ce carnage indécent. Alors que vos yeux parcourt le lointain à la recherche d'une évaluation susceptible de vous indiquer le vainqueur, une voix murmure derrière vous. Il s'agit de la déesse noire qui fulmine:
"Mais qu'est ce qu'ils ont foutus?"
En entendant sa voix, vos yeux se portent vers les trop nombreux cadavres qui jonchent le sol, pour constater que beaucoup de soldats hongrois ont laissés leurs vies sur ces terres gelées d'OZD, mais le nombre de soldats teutoniques tués vous parait également très important. Vos regards acérés (et oui! même Iago!) décryptent la bataille et vous êtes forcés de constater que l'armée Hongroise s'est vaillamment défendue en infligeant de lourdes pertes à son ennemi.
Une multitude de corps jonchent le sol du camp fortifié hongrois (qui était sensé tenir le siège de la cité), prouvant par la même occasion que les combats se sont poursuivis au delà de la cité. L'arrière garde des assiégeants a certainement due tenter une percée de la cavalerie teutonique qui essayait d'écraser les hongrois par l'arrière. Cependant, le terrain difficile et la vaillance des troupes ennemies ont eu raison de la puissante cavalerie teutonique. De nombreux cadavres de chevaux et de cavaliers en armures grises, recouverts de capes blanches à moitié déchirées et serties de croix noires, gisent sur le sol. Certains sont inanimés tandis que d'autres gesticulent péniblement à la recherche d'une âme charitable capable de les aider; ou de les achever...

Sur les cotés du chemin qui mène à la ville, des traces de luttes sont également visibles. Vous en déduisez qu'une partie de l'armée Hongroise a profité des sous bois et de la confusion de la bataille pour s'enfuir par les cotés.
Après quelques instants de scrutation, vous constatez, soulagés, que des soldats teutoniques parcourent le champ de bataille à la recherche de survivants et de blessés, ce qui tendrait à prouver que les vainqueurs de la bataille n'en demeure pas moins l'armée du Saint Empire Romain Germanique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: [Tous] Après la Bataille   Ven 25 Jan - 13:39

Un sentiment de malaise emplis rapidement l'esprit du père Iago, tant de mort et tout ça pour les ambition territoriale d'une poignée de caïnites...
La vue de Ozd encore debout est bien la seule positive à tirer de cette vision chaotique, Iago espère de toute son âme que les villageois on été épargné.
Il vas être temps que tout ça s'arrête, temps de reprendre la route et surtout de se remettre en chasse d'un mal bien plus dangereux, la créature issue de Barmakin. Le père José disait souvent qu'il n'y a pas plus dangereux qu'un mal qu'on ignore, et cette pensée hantait le père Iago depuis quelques jours. Que pouvait il se passer à Prague en ce moment ?

Pour se rassurer il posa la main sur sa croix, enserrant ainsi le pendentif de Devarona, le principale ancre lui permettant de tenir en ces jours sombres.
Les chevalier nous verront bientôt, je ferais mieux de me cacher, les gens d'ici n'ont pas besoin d'entendre de folle rumeur sur l'apparition d'un prêtre mort.
Retenant son envie de vomir, reliquat d'une vie qu'il ne regrettait pas malgré tout, il se détourna de la vision macabre et entrepris de s'éloigner de tout ça, mais avant de quitter le charnier, il s'arrête un instant, fais un signe de croix et une courte prière pour les âmes de tout ceux qui ont péris, "Dieu reconnaîtras les siens" dit il pour lui même, avant de rejoindre la jeune Desma, sa protégée qui aurait sûrement besoin de lui.

"Desma, pardonne moi pour tout ce que tu as pu vivre et voir, ces derniers jours, la guerre est vraiment quelques chose d'horrible, mais il ne faut pas perdre de vue que les ennemis n'auraient aucun scrupule à s'en prendre à la population locale, bafouant nos traditions et l'humanité des victimes. J'ai de bon espoirs que nous puissions quitter celle ci prochainement, le temps s'écoule et à ce rythme il finiras par jouer contre nous, de plus notre couverture ne tiens plus qu'a un fil.
Mais trêve de spéculation, nous verrons bien de quoi il retourne quand il seras temps, en attendant garde un œil sur tout ce qui se passe, notre clan repose énormément sur la collecte et l'utilisation d'information capitale, et surtout comme d'habitude n'hésite pas à me faire part de choses qui te semblerait étrange....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
the wanderer
test


Messages : 105
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: [Tous] Après la Bataille   Ven 25 Jan - 18:24

la scène est racontée du point de vu de Bertrand

Dès la sortie de la grotte, mon odorat a frémis à l'odeur lointaine de la cendre et du sang. Je ne peux que refréner un frisson et espérer au mieux que la bataille se soit passé en accord avec le plan de la Déesse Noire. Mais ce que je vois...

"Titus! Au pied tout de suite"

Titus c'était rapproché d'un mourant, ou d'un cadavre. Quelle différence? Je ne veux pas que son pelage empeste la charogne mais je comprends qu'il ne doit pas faire à mal: devant lui se trouve un champ de mort et d'agonisant sans qu'il ne comprenne le sens de la scène. Mais pour ma part....
Il y a 15 ans lors d'une plus grosse bataille où j'ai participé nous étions quelques milliers à se battre. Le camp où j'étais fut laminé et je ne dus ma survie qu'à mon instinct et mon ingéniosité: j'ai ouvert le ventre d'un cheval mort et me suis caché dans ses entrailles en attendant la nuit pour pouvoir fuir. Les pleurs et les lamentations des mourants restent encore en moi. Mais là ce que je perçois est au delà de tout. Et doucement comme un bruit léger grandissant je ressens les piaillements et les murmures de la Bête monter en moi. Iago est penché sur lui-même, serrant sa croix et murmurant des prières pour les mourants et je n'ose regarder le visage de Vlad.

Je profite alors pour m'éloigner quelques secondes auprès d'un petit bosquet d'arbre: là je sors mes griffes et lacère le tronc épais d'un arbre. J'essaye de décharger ma colère et mon inconfort alors: vouloir taire la Bête à tout prix ne ferais que l'énerver encore plus. Il faut que je vive avec elle, elle est une partie de moi mais je me refuse à lui laisser le champ libre pour agir. Une fois calmé je reviens auprès de mes amis et je les suis vers la ville.

Certes j'ai ressenti un fort incofort mais une crainte demeure: dans quel état doit être Lucrecia. C'est elle qui a en charge l'armée et elle doit faire face à de nombreux tourments remettant en cause ce qu'elle est. La plus grande attention doit lui être portée pour l'aider, lui montrer que notre présence est une force allié, voire amicale er réconfortante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Tous] Après la Bataille   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Tous] Après la Bataille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre :: Commun-
Sauter vers: