Bienvenue dans l'antre de Gaueko, forum de support pour les campagnes en cours.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Antioche [Situation militaire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Papyrus
test


Messages : 427
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 47

MessageSujet: Antioche [Situation militaire]   Jeu 21 Avr - 10:35


A peine remis de la bataille d'Antioche, les croisés enterrent leurs morts et pansent leurs plaies.
L'armée de Bohémond prend possession de la cité tandis que les 4 autres armées stationnent à l'extérieur de la ville.

Mais dès le lendemain de la conquête, des éclaireurs Tafurs signalent la convergence de plusieurs armées Seldjoukides qui foncent sur Antioche et l'encerclent.
Les armées croisées ne semblent pas prêtes à livrer une nouvelle bataille.
Godefroy de Bouillon ordonne le repli de toutes les armées à l'intérieur de la cité d'Antioche puisque les murailles sont intactes. Cette décision semble ne pas plaire à Bohémond de Tarente, mais celui ci se soumet à la décision des 4 autres chefs de guerre.

Assez rapidement, la stratégie des sarrasins est claire: encercler Antioche pour en faire le siège.
Le chef des armées turques Seldjoukides est un seigneur de guerre très renommé du nom de KERBOGHA. Il serait à la tête de plusieurs armées dont le nombre s'élèverait à environ 40.000 hommes...

Les soldats de la croisade ne sont pas rassurés à l'évocation du nom du chef de guerre ennemi, surtout parmi la piétaille qui compose les rangs de l'armée de la croisade populaire; et Hugues de Clairvaux, aidé par Hugues de Payens ont toutes les peines du monde à maintenir la cohésion au sein de l'armée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the wanderer
test


Messages : 105
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Antioche [Situation militaire]   Ven 22 Avr - 17:54

Même s'il a témoigné le souhait d'aider le père Iago dans la recherche de ma Relique, Bertrand prend de son temps pour accompagner le Ventrue Hugues quand ce dernier va voir ses hommes et assiste à quelques réunions.

Même si la cité est conquise la croisade est en territoire hostile et un garde du corps aide toujours et aussi le Gangrel garde un oeil sur son camarade Ventrue pour éviter que les sombres événements ne prennent le pas sur son humeur (si tel était le cas un bref conseil de confession auprès du père Iago pourrait être envisagé).

Bertrand essaye aussi d'appuyer les paroles de Hugues si besoin (Hé c'est pas le gars téméraire qui a chargé contre une barricade dans la cité? ...) pour aider au maintien du moral.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papyrus
test


Messages : 427
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 47

MessageSujet: Moral en berne   Mer 4 Mai - 16:04


La situation à Antioche n'est guère facile à vivre...
Hugues de Clairvaux se remet mal du décès de sa bien-aimée Amala et il paraît n'être plus que l'ombre de lui même.
La mort du soldat Virgil, homme d'arme (bout-en-train et paillard) du regretté Malik a fait chuter le moral des mercenaires mortels de la caravane.
Manuel De Sousa n'est plus tout à fait le même homme non plus depuis l'assassinat de Vaya, la mère de Richard. Le chevalier du Portugal se console dans l'alcool et les maisons de plaisirs.
Richard, le nouvel orphelin semble inconsolable depuis la mort sous ses yeux de sa maman.

De plus, le siège d'Antioche se poursuit par les troupes Seldjoukides du général Kerbogha. La cité dispose, certes, de réserves, mais le nombre important de soldats de la croisade cantonnés désormais dans la ville fait fonder comme neige au soleil les réserves d'eau et de nourriture d'Antioche.

L'état major croisé cherche une solution à tous ces problèmes, mais malheureusement, Kerbogha n'est pas connu pour sa réputation de négociateur, de diplomate et encore moins d'homme d'armes magnanime...
Pour la première fois depuis le début de la sainte croisade, Godefroy de bouillon est en proie au doute...
Bohémond de Tarente souhaite attaquer dans les plus brefs délais; Tancrède de Hauteville souhaite lui aussi attaquer mais plus tard (le temps d'organiser les forces); Raymond de Toulouse serait partisan de soutenir le siège et laisser les ennemis se décourager tout comme Hugues de Clairvaux.
Cependant, Hugues concède qu'un partie de ses troupes liées à la croisade populaire a profité du chaos engendré par le repli désordonné à Antioche pour déserter...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Antioche [Situation militaire]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Antioche [Situation militaire]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre :: Commun-
Sauter vers: