Bienvenue dans l'antre de Gaueko, forum de support pour les campagnes en cours.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Diether à l'hopital

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:36

Pour la clarté :

-Mes messages
-Ceux de Didier


"Diether se réveille en sursaut en pleine nuit, dans une chambre inconnues et impersonnelle, typique d'une chambre d'hôpital.
Un calme inquiétant amplis la pièce et seul le tic-tac irrégulier de l'horloge vient le rompre occasionnellement...
Diether essaye tant bien que mal de réunir ses souvenirs, mais tout est flou...Comme si ça n'avait été qu'un rêve... Et ce foutu tic-tac l'obsède !
Tic..1.2.3..Tac..1.2.3.4.Tic..1.2.Tac..1.2.3.4..Tic...

L'horloge est déréglée ! Diether se lève d'un bond de son lit, ré-ouvrant sa plaie au torse par la même occasion, la douleur est importante, mais il ne la ressent pas, trop obnubilé par cette foutu tocante déréglée !
D'un geste emprunt de colère il arrache l'horloge et du mur et cherche désespérément comment la régler, mais le tic et le tac restent irrégulier ! Cette horloge doit être défectueuse ! Aussi il décide de la fracasser à plusieurs reprise sur le sol, provoquant ainsi un fracas du tonnerre.

Et en plus les draps du lit sont sales ! Et la chambre tout autant ! Il y a du sang partout ! Il vas falloir nettoyer !
D'un pas trainant Diether sort de la chambre et recherche le point d'eau le plus proche, une infirmière le remarque et lui hurle quelques choses, la voix résonne dans le crâne de l'occultiste, mais reste incompréhensible.

Soudain un bras épais lui enserre le torse et une vive pointe de douleur se manifeste dans son coup, alors qu'il ressent un liquide chaud envahir ses veines il se sent sombrer doucement. Malgré toutes ses tentatives pour leur expliquer que la chambre est sale, l'anesthésiant finis par emporter Diether dans les songes....

[...]

- Réveillez-vous ! Je vous en prie réveillez-vous !  

Une voix de femme avec un fort accent Tzigane tire lentement Diether de sa léthargie, il est trempé et ses joues sont douloureuses. Quand il ouvre les yeux, il reconnait immédiatement Esmeralda, malgré son air paniqué et ses yeux humides elle n'a rien perdue de sa beauté.
Quand leurs regard se croisent, un sourire se dessine sur le visage de la jeune femme et elle lui donne une chaleureuse accolade, avant de lui glisser à l'oreille.

- Grâce à Dieu vous êtes vivant. Nous avons peu de temps, si Colin n'est pas innocenté rapidement il seras condamné à mort ! Et vos amis également ! Je vous en supplie, vous devez faire quelques choses ! "


Dernière édition par Gaueko le Mar 5 Aoû - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:37

Encore sous le choc de mes mésaventures, je souris chaleureusement à la seule personne connue et sympathique de ce foutu hôpital qui me fait plus penser à une prison qu'à un centre de soins.

Je serre très fort Esmeralda dans mes bras et je lui chuchote à l'oreille:
" Rassurez vous, je vais tout faire pour les sauver. Pour cela, il faut que je sorte de cet hôpital avec mes affaires. Pouvez-vous m'aider? Je pense qu'en signant une décharge pour moi, je devrai pouvoir sortir au plus vite. Sinon, il faudra que je m'évade. J'espère seulement être en état pour tenir le choc. Qu'en dites vous?"

Puis, l'embrassant sur l'autre joue autant pour lui donner du courage que pour m'aider à avoir confiance en l'avenir, je lui murmure là aussi à l'oreille:
" Pensez-vous que nous sommes surveillez? Et à votre avis qui a bien pu assassiner le Père Jorge?"


Dernière édition par Gaueko le Mar 5 Aoû - 23:51, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:37

Elle t'écoute attentivement et tu sens son cœur battre à tout rompre, après un bref regard circulaire dans la pièce elle reprend à voix très basse, presque un murmure :

- Je ne vais pas pouvoir vous aider à sortir, je ne suis qu'une Tzigane et sans la protection du père Jorge ou de Billy, je suis en danger...
Je vais quitter la ville, mais je ne pouvais pas laisser Colin payer pour un crime qu'il n'a pas commis....
Oui je crains que vous soyez surveiller, si vos amis sont suspecté vous devez l'être également, l'inspecteur Packard voudras surement vous interroger bientôt à ce sujet.

Après un nouveau coup d'œil circulaire et s'être assurée que la porte était bien fermé, elle se rapproche de nouveau de toi et reprend :

-En vérité j'ai vu le meurtre, entendu les voix des agresseurs et reconnus l'un d'eux. Ils travaillent à la ferme des Alligators, j'ai reconnus le laideron... Mais personne ne m'écouteras à Saint Augustine, et si ils n'ont pas hésité à tuer un homme de Dieu, que feront ils à une Tzigane ?

(Tu sais que tu peux signer la décharge toi-même, mais qu'il faudra convaincre l'infirmière en chef que tu es en état de sortir)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:38

Voyant que le destin de Colin et de mes amis est surement entre mes mains, je respire profondément afin de garder les idées claires.

" Esmeralda!!! Tout ceci est très important. Vous avez dit avoir assisté au meurtre du Père Jorge. Combien étaient les agresseurs, qui étaient-ils? Pouvez vous me donner leurs noms? Surtout celui que vous avez reconnu. Vous dites qu'il travaille dans la ferme des alligators. Où se trouve t-elle exactement? Quelle est son adresse exacte; ainsi que le lieu d'habitation de l'homme que vous avez reconnu? Savez vous également où le Père Jorge a été tué? L'a t-il été dans son église? Comment l'ont-ils tué? Savez-vous si ils avaient un commanditaire? Pouvez vous m'indiquer où ils sont partis ensuite? Quelle voiture avaient-ils?"

Lui chuchotant toujours à l'oreille, calmement, je pose toutes ces questions lentement pour qu'elle comprenne bien et qu'elle ait le temps de remettre ses idées en place. Puis, je lui dit:
" Pardonnez toutes ces questions, mais le moindre détail a son importance pour prouver l'innocence de Colin et de nos amis. Le moindre indice pourra être décisif pour disculper nos camarades."


Dernière édition par Gaueko le Mar 5 Aoû - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:39

"Ils étaient deux, je crois qu'ils sont frères, les gens du cru les appelles les Korsky, hormis ça je ne sais quasiment rien d'eux... Billy m'avait fait jurer de ne jamais approcher de la ferme des alligators. Cette requête me semblait idiote mais je lui devais bien ça...Je sais juste qu'elle est à l'est de la ville..."

Séchant un nouveau flot naissant de larme et après un signe de croix, elle reprend :

"Le père Jorge a été tué dans le cimetière, ils sont partis par la route principale (à dire la vrai la seule vu que l'église est hors de la ville), mais j'ignore avec quel véhicule... Quant à sa mort.. Ils l'ont battu à mort avec une pelle... Que Dieu me pardonnes je ne pouvais rien faire..."

Cette dernière information provoque un nouveau flot de larme de la jeune femme, tu devines facilement qu'elle tenait en haute estimes l'homme de foi, et que la scène a été particulièrement difficile à voir. Poussée par la tristesse elle t'étreint de nouveau, t'arrachant au passage un léger pic de douleur (largement supportable).

Sauf geste particulier de ta part (ou question supplémentaire, mais tu sens qu'elle t'a déjà tout dit concernant cette horrible soirée), elle t'enlace, te supplie une nouvelle fois de sauver Colin, et quitte la pièce après un dernier regard....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:39

Bouleversé par la confession d'Esméralda, je la réconforte autant que je le peux.

Avant qu'elle ne quitte la pièce, je lui demande deux dernières petites choses:
" Avant que vous ne partiez vous mettre à l'abri, j'aimerai connaitre la date et l'heure exacte de cette tragédie."

" Je vais rassembler des preuves contre les frères Korsky mais pour être sur qu'ils n'échappent pas à la justice, votre témoignage sera peut être requis. J'ai vais tout faire pour vous épargner cela, mais peut être n'aurons nous pas le choix."

" C'est pourquoi j'aurai besoin de savoir où vous allez vous réfugier pour que je puisse vous contacter en cas de nécessité ou d'extrême urgence. Je ne dirai rien à personne c'est promis et je vous recontacterai lorsque toute cette histoire sera finie et que les vrais criminels seront derrière les barreaux."

" Faites moi confiance, j'ai fais la grande guerre et j'en ai vu d'autres.." dis-je en repensant aussi aux atrocités que j'ai pu voir lors de mon exploration sous-marine."

Laissant la belle demoiselle s'en aller, je ne peux m'empêcher de lui lancer un regard amoureux chargé d'émotion et de regrets:
° Quelle belle femme! Et pas seulement physiquement, mais aussi intellectuellement, psychiquement, moralement... Quel ironie qu'elle soit amoureuse de Colin.°
Car pour moi, je pense qu'Esméralda est profondément amoureuse de Colin, sinon, elle ne prendrait pas tous ces risques pour lui.


Dernière édition par Gaueko le Mar 5 Aoû - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:40

Elle te donne la date, je l'ai plus sous la mains, mais en gros c'est la veille de votre départ en bateau (la nuit que vous aviez passer sur le bateau avec Colin).
Quant à l'heure, environ minuit.

"J'ignore ou j'irais, probablement vers Jacksonville dans un premier temps... Et ensuite je laisserais le vent me porter... Sans doute... Il parait que c'est ainsi que vie mon peuple..."

Elle marque une courte pause, et reprend de nouveau à voix très basse :

"Vous êtes un homme bon, je le sens, et j'ai confiance en vous, mais mon témoignage ne seras jamais reconnus... Je ne suis pas sensé être ici, et si le gouvernement apprenait ma présence je serais expulsée... Désolée de ne pouvoir vous aider plus...
Quand tout cela seras terminé, dites à Colin que je le remercie pour tout ce qu'il a fait pour moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:40

Reprenant moi même espoir, je l'invite à se reprendre et à espérer:
" Je sais que votre vie n'est pas facile, mais sachez que je travaille pour un juge qui pourrait régulariser votre situation d'immigré clandestin (si vous me permettez l'expression). Je sais que ce juge l'a déjà fait et il pourrait le refaire je pense. C'est pourquoi je vous demande de rester un moment à Jacksonville si vous le pouvez, juste le temps que cette affaire se règle. Ensuite je vous recontacterai pour vous donner des nouvelles et pour régulariser votre situation. Vous savez avec de l'argent et des relations: on peut faire beaucoup de choses..."

Puis je reprend d'un ton amical:
" Pardonnez ma curiosité, mais que faisait le Prêtre Jorge et vous même dans le cimetière à minuit?"

J'attends sa réponse avec impatience car chaque indice m'aidera à régler cette épineuse affaire.


Dernière édition par Gaueko le Mar 5 Aoû - 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:41

L'idée d'une possible régularisation de sa situation semble rassurer la jeune femme.

"Très bien je vous attendrais à Jacksonville, je me rendrais tous les matins à la gare pour vous y attendre.
A dire vrai nous n'étions pas dans le cimetière, mais dans l'église, il a entendu des bruits de discussions venant du cimetière, il est donc sortis voir ce qu'il s'y passait et..."

Elle ne termine pas sa phrase, rougie et bafouille :

"N'allez surtout pas croire que le père Jorge et moi étions... Nous...nous connaissions depuis des années, il m'a quasiment élevé, c'est lui m'a recueillie quand je suis arrivée à Saint Augustine... Bref...j'avais besoin de me confesser... Et il a accepté de me recevoir malgré l'heure..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:41

Je calme Esmeralda du mieux possible:
" Je sais bien que le Père Jorge et vous même êtes de saintes personnes; et loin de moi l'idée d'une relation autre qu'amicale entre vous deux. Je vais me rendre au cimetière dès que possible. Merci de votre patience et de votre compréhension mon amie. Je vous souhaite tout le bonheur du monde en attendant de nous revoir pour des nouvelles plus réjouissantes."

Je l'embrasse sur le front tout en la serrant dans mes bras:
" Au revoir. Gardez courage et espoir car le Seigneur est avec vous et il vous protège."

J'attends ensuite un petit moment après son départ, juste le temps de rassembler mes affaires et vérifier que mon arme est toujours avec moi; puis je vais vers le hall d'accueil de l'hôpital afin de signer une décharge pour pouvoir sortir.


Dernière édition par Gaueko le Mar 5 Aoû - 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:42

Au moment où tu l'embrasse sur le front, vous êtes tous deux surpris par un éclat de voix dans le couloir.

- "Je viens interroger Dieter Reskenko dans le cadre d'une affaire de meurtre !!!"
- "Désolée inspecteur mais il ne doit pas recevoir de visiteur, monsieur Reskenko est gravement blessé et ses nuits sont très agités..."
- "Ecoutez moi bien, soit j'interroge Reskenko aujourd'hui, soit je vous coffre pour entrave à la justice ! Ça fais maintenant deux jours que vous m'empêchez de faire mon enquête ! Deux jours que ce potentiel criminel échappe à la justice car vous refusez tout visiteur ! Vous cautionnez le meurtre d'un homme de foi ?! Pas moi !!!"

Vous n'entendez pas de réponse de la part de l'infirmière, juste un bafouillage ponctué de quelques sanglot. De la peur se dessine immédiatement dans les yeux d'Esmeralda, elle balaye rapidement la pièce du regard et celui ci s'arrête sur une épaisse armoire en bois. Sans un mot elle se précipite dans la direction du meuble, l'ouvre et s'y réfugie...
Tu te doute que la position n'est guère confortable pour elle, mais tu n'as pas le temps d'y penser plus en détail, la porte s'ouvre avec violence.

Un homme se tient dans l'ouverture, il a une petite quarantaine d'année et un visage très froid. Ses yeux fouillent la pièce du regard et se pose immédiatement sur toi, il referme la porte.

"Je suis content de voir que je ne vous réveille pas monsieur Reskenko, pardonnez mon intrusion et mon coup de colère contre le personnel. Mais cette affaire doit être résolue au plus vite ! Les notables de la ville me harcèlent pour que le vrai coupable soit derrière les verrous au plus vite. Ah excusez moi j'en oublie toute politesse, je suis l'inspecteur Morris Packard, chef de la police de Saint Augustine."

Il s'approche de toi, armé d'un petit calepin il commence à t'asséner une longue série de question, les premières concernent essentiellement ton état civile, mais rapidement il enchaine sur l'affaire :

(note du mj, il enchaine les questions dans cet ordre mais te laisse le temps de répondre à chaque fois, toujours avec calme et politesse.)

Que faites vous à Saint Augustine ?
Comment connaissez-vous Colin Baxter ?
Et Billy Wolff ?
Que faisiez-vous le soir du (date du meurtre - note du mj : j'ai toujours pas la date, mais vous vous étiez couché tôt après une grosse journée, tout en restant près de Colin si je ne m'abuse)?
Connaissiez vous le père Jorge ?
Que saviez vous de la carte au trésor du père Jorge ?
Comment est mort Billy Wolff ?
Connaissez vous Esmeralda Pascal ? (NDMJ : A cette question tu crois entendre un léger son sortant de l'armoire, comment réagis-tu ?)
Si tu répond oui : --> Quel était le lien entre Mlle Pascal et Colin Baxter ? Et savez vous où la trouver ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:42

Dès l'arrivé de l'inspecteur Packard, et sitôt Esmeralda dissimulée, je feins une grosse fatigue, comme quelqu'un que l'on vient de tirer d'un long sommeil.

Lorsque le policier se présente à moi et fait son discours sur la rapidité avec laquelle il entend résoudre cette affaire, je lui réponds:
" Fort bien inspecteur! Je suis ravi de voir votre grande motivation à résoudre cette "affaire". Mais j'ose espérer que votre enquête ne sera pas menée de manière aussi expéditive que votre entrée en matière dans cette hôpital!"

Un long silence s'installe, et lorsqu'il me pose sa première question, je le regarde dans les yeux.

Me relevant de mon lit légèrement, je dis calmement: "car pour vous, l'affaire semble entendu à ce que je peux en voir et en entendre."

"Avant de répondre à vos questions, j'aimerai savoir ce qui est advenu de mes amis, et surtout j'aimerai que l'on m'explique la situation en détail. Je vous ai entendu parler de meurtre juste avant votre entrée. Pourriez vous m'expliquez ce qui se passe je vous prie?"

J'attends ses réponses avant de répondre aux siennes.


Dernière édition par Gaueko le Mar 5 Aoû - 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:43

Il semble un peu piqué au vif par ton aplomb, mais reprend rapidement son calme.

"Il me semble que vous sous-estimiez l'importance de cette affaire, j'ignore comment vous gérez ça vous autres, mais ici l'assassinat d'un prêtre est un crime très grave ! Mais vous avez sans doutes raison, mon entrée était un peu trop violente... Bon maintenant on peu passer au témoignage ?"

Tu sens l'homme excessivement tendu, mais qui ne le serais pas avec un tel crime sur les bras ?

"Tout dépend de qui vous considérez comme étant vos amis ? Ceux de Providence sont actuellement au poste, auditionné dans le cadre de l'enquête policière concernant le meurtre du père Jorge dans un premier temps, mais également l'accident ayant causé la mort de Billy Wolff.
Quant à Colin Baxter, son cas est plus problématique, mais nous verrons ça ensemble après, quand vous aurez répondu au questions, rassurez-vous, vous pourrez faire votre rapport au juge Braddock et avoir votre paye, je lui ferais parvenir les rapports d'enquêtes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:43

Voyant que le policier se radoucit quelque peu, je m'apaise moi aussi:

"Fort bien, je vous remercie pour les rapports d'enquête que vous enverrez au juge Mortimer Bradock."

Puis, je tente de répondre à ses questions:
[Que faites vous à Saint Augustine ?]:
"J'ai été mandaté, mes amis et moi, par le juge Bradock pour rencontrer Colin Baxter et régler les affaires liées au décès de son père et de sa succession. Juste avant notre départ en mer, nous lui avons signalé qu'il allait touché un héritage. Par conséquent, j'ai du mal à croire qu'il ait pu commettre un meurtre puisqu'il savait qu'il allait devenir riche..."

Là aussi je regarde avec assurance l'inspecteur pour bien lui faire perdre ses certitudes dans cette affaire.

[Comment connaissez-vous Colin Baxter ?]:
" Mon ami Robert Spencer était ami avec Philip Baxter (le père de Colin) et lorsque nous avons voulu aider la famille, le juge Bradock nous a demandé ce petit service lié à la succession et à l'héritage familial. Nous avions donc pour but de prévenir les enfants du décès."

[Et Billy Wolff ?]
" Tout comme Colin, nous l'avons rencontré un peu par hasard tandis que nous recherchions Colin. Je pense qu'il était son meilleur ami."

[Que faisiez-vous le soir du (date du meurtre - note du mj : j'ai toujours pas la date, mais vous vous étiez couché tôt après une grosse journée, tout en restant près de Colin si je ne m'abuse)?]:
" Nous avons aidé Colin à recruter des marins pour partir en sauvetage en mer avec son bateau et nous l'avons aidé à renflouer son navire. Ils voulaient que l'on parte ensemble avant de signer les papiers liés à la succession de son père. En hommage à son défunt papa je pense. Sacré sens moral pour un tueur, vous ne trouvez pas? De plus, je peux affirmer que Colin Baxter n'aurait jamais tué le Père Jorge avant notre départ car il n'avait aucune raison de le faire: c'était un ami à lui. Donc, il est totalement innocent du meurtre du prêtre."

Là aussi, je teste et je regarde la réaction de l'inspecteur.

[Connaissiez vous le père Jorge ?]:
"Nous l'avons rencontré une fois et c'est lui qui nous a donné une carte sensée indiquer l'emplacement d'une épave ancienne. Je tiens à préciser qu'il nous l'a donné de son plein gré."

[Que saviez vous de la carte au trésor du père Jorge ?]:
" Qu'elle était sensée nous indiquer la position d'un galion espagnol: un trésor archéologique plus que numéraire à n'en pas douté."

[Comment est mort Billy Wolff ?]
"Un tragique accident. Des requins nous ont attaqués lors de l'une de nos descentes. J'ai été gravement blessé comme vous pouvez le constater... Lui ne s'en est pas sorti." Je montre mon torse et mes cotes pour impressionner l'inspecteur et lui ôter toute suspicion quant à la nature de ma blessure."

[Connaissez vous Esmeralda Pascal ? (NDMJ : A cette question tu crois entendre un léger son sortant de l'armoire, comment réagis-tu ?)]
Dès que j'entends le son venant de l'armoire, je regarde mon bas ventre et me contorsionne sur mon lit: "Excusez ces flatulences inspecteur! Depuis que ce requin m'a happé, je largue des pets à tout bout de champ!"
Plus sérieusement, je réponds à sa question: "Ce nom ne me dit rien, il faut dire que nous avons fait tellement de bars... J'ai peut être oublié."

Puis, m'avançant lentement vers l'inspecteur, je lui dit:
" Inspecteur, je sais que les apparences sont contre Colin. Mais croyez moi, ce n'est pas lui qui a tué le prêtre Jorge. Si vous estimez que je suis honnête, laissez moi enquêter sur l'affaire car je pense pouvoir trouver le coupable grâce à mes dons médiumniques. Oui! Je sais, cela peut prêter à sourire, mais croyez bien que je ferai tout pour aider la justice à trouver le vrai coupable. Je suis prêt à payer une caution si vous le désirez."

" Pour l'instant, la solution de facilité est Colin Baxter en coupable, et je me doute bien que votre métier n'est pas facile avec toutes ces pressions que les notables exercent sur vous. Mais imaginez, si vous arrêtez le vrai coupable malgré les apparences fortement trompeuses de cette affaire... Pensez à la notoriété que vous en tirerez pour votre future carrière..."

J'attends sa réponse avec une anxiété dissimulée et une grande attention.


Dernière édition par Gaueko le Mar 5 Aoû - 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:44

L'homme t'écoute avec attention et sérieux, tout en notant chaque détails de ta déposition.
Il ne semble pas réagir au bruit de l'armoire, et ne relève pas quant à ton trait d'humour, il reste imperturbable.
Il est très difficile à cerner et ne réagit pas à tes piques, du moins pas immédiatement.
Une fois le flot de questions terminés, il repli son carnet et te regarde droit dans les yeux :

"Merci pour les réponses monsieur Reskenko, je vais ajouter ces informations au dossier en cours, et vous pourrez reprendre une vie normale une fois que les médecins auront décidés de vous laisser sortir, vos amis seront bientôt libéré eux aussi.... Par contre vous m'excuserez mais je vais continuer mon enquête avec mes gars car visiblement vos dons médiumniques sont à chier... Vous défendez un homme que vous connaissez à peine, un ivrogne notoire de Saint Augustine qui plus est, un homme qui s'est fait renvoyer de la marine marchande pour coup et blessure sur un soldat gradé et maintes fois récompensé ! Et SURTOUT, ouvrez bien vos esgourdes mon vieux, il a été vu à l'église la nuit du meurtre, complétement ivre et accompagné de son fidèle bras droit, le désormais "étrangement" décédé, Billy Wolff !

Bon vos témoignages et ceux de l'équipages concordent quant à la mort de Wolff, mais croyez moi, si d'aventure j'apprend que ça n'était pas un accident.... Et que vous êtes impliqué d'une manière ou d'une autre dans cette affaire... Je vous colle tous les fédéraux au cul !"

Il te sort ce laïus avec un calme qui te glace le sang sans te laisser le temps de rétorquer, tout en piétinant à travers la pièce.

"Bien, j'ai eu les réponses nécessaires à mon enquêtes, je ne vais pas vous déranger plus longtemps... Biens évidement je vous prierais de ne pas quitter la ville le temps que je tire tout ça au clair..."

Il sort un paquet de cigarette, marque une pause avant d'en caler une entre ses lèvres. Puis il se tourne vers l'armoire et pose la main sur la poignée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:44

Je l'écoute attentivement et malgré la sueur froide qui me glace le dos; j'éprouve pour le gaillard une certaine sympathie.
Certes son métier l'oblige à de la rigueur et de l'esprit analytique froide, mais à ce point...

Néanmoins, je souris à mon interlocuteur avec défi lorsqu'il me déclame son discours.

" Concernant Colin, j'aimerai connaitre la personne qui l'aurait vu dans le cimetière; mais les nécessités et le secret de l'enquête vous empêche de me le dire et c'est bien normal."

" Néanmoins, je persiste et signe: Colin n'est pas coupable de la mort du prêtre et je pense que le témoignage est erroné ou mensonger et je le prouverai!!!"

" Quant à vos analyses sur mes dons médiumniques, je me permettrai d'attendre la fin officielle de cette enquête avant de pouvoir vous répondre en toute modestie et sans triomphalisme. J'espère que ce petit pari amical ne vous empêchera pas de voir la vérité en toute objectivité... Je ferai de même avec ma vision médiumnique si il s'avère que je suis dans l'erreur."

Avec les larmes dans les yeux (car je me remémore l'expérience de l'expédition sous-marine), je le regarde avec intensité:
" Vous ne pouvez même pas imaginer ce que j'ai pu voir grâce à mes aventures de médium. Des choses... qui dépassent l'entendement... et qui pourtant sont vraies..."

Sur ces paroles énigmatiques, je poursuis mon raisonnement:
" Suivez la piste officielle inspecteur. Je suivrai de mon coté la piste officieuse et je promets de ne pas m'éloigner de cette ville et de sa périphérie: disons 10 kilomètres pour pouvoir appréhender le coupable." "Mes dons m'indiquent que les coupables sont légèrement en dehors de cette ville."

Au moment ou il pose sa main sur la poignée, je l'interpelle:
" Vous cherchez quelque chose inspecteur? Vous croyez que le vrai coupable se trouve dans l'armoire! Je vous parie 50 $ qu'un témoin mystère est caché dans la penderie! Allez y ouvrez! Mais surtout pariez avec moi avant!" dis-je avec une ironie masquant une tragique vérité.


Dernière édition par Gaueko le Mar 5 Aoû - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:44

Il écoute ton argumentaire avec un sourire poli mais néanmoins teinté d'agacement.

"Faites ce que vous voulez, mais si vous gênez mon enquête d'une quelconque manière, vous le regretterez... Mais je vais vous donner un indice simple à suivre, même pour un illuminé comme vous, le coupable est dans sa cellule au poste de police..."

Après ton invitation à ouvrir le placard, il lâche un rire gras et sors son revolver pour le pointer contre la porte du meuble.

"Et moi je vous parie 100 billets que votre témoins seras nettement moins présentable avec une balle dans le corps."

Sans te quitter des yeux, il commence à appuyer sur la gâchette... Le chien de l'arme se redresse...

Que fais tu ? Vu ton score d'aplomb je considère que tu peut largement agir ou parler (selon ta préférence).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:45

" Certes, j'en conviens, mais je vous préviens c'est vous qui vous expliquerez avec le personnel hospitalier pour justifier le bruit et les trous dans la porte!" dis-je avec une anxiété dissimulée par la rationalité:

° Il n'oserai pas tirer en pleine nuit dans un hôpital tout de même... On va voir si il est vraiment complétement barré...° me dis-je.

" A la réflexion, je préfère ne pas parier avec vous..." dis-je autant pour laisser une porte de sortie à l'inspecteur que pour essayer de rassurer Esméralda caché dans l'armoire.


Dernière édition par Gaueko le Mar 5 Aoû - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:45

"Ah ! ah ! J'en était sûr !" Dit l'homme avec un large sourire au lèvre.

Sans un mot il pointe l'arme dans ta direction et enclenche l'arme. Un clic retentis alors qu'un frisson parcoure ton échine.
L'homme range son arme alors que son sourire s'étiole petit à petit.

"Vous avez des couilles, j'aime ça ! Rassurez vous je n'aurais pas tirer, je suis un flic après tout.... Mais maintenant je sais a qui j'ai affaire... Donc je répète : Reste en dehors de cette affaire gamin. Mes gars et moi faisons le boulot...
Si jamais tu nous gêne d'une façon ou d'une autre, je t'enferme ! Compris ?"

Sans écouter ta réponse il visse son chapeau sur son crâne et s'approche de la porte, il l'entrouvre, marque une pause et te regarde.

"Ah et inutile de tenter de quitter la ville sans mon accord, la gare est surveillée ! Et si tu entend parler d'Esmeralda Pascal, je suis prêt à te payer pour toutes infos utiles et vérifiées..."

L'homme se retire dans le couloir, seul son sifflement accompagne ses pas lourd dans le batiment silencieux. De longues minutes passent, et bientôt Esmeralda ressort de l'armoire. Elle a les yeux rouges et semble bouleversée par ce qu'elle a pu entendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   Mar 5 Aoû - 23:46

Calmement, lentement, silencieusement, je blottis Esméralda dans mes bras pour la consoler et la rassurer, je lui chuchote tout le temps à l'oreille de peur que l'inspecteur ne revienne.

Cela dure surement un bon moment, puis lorsqu'elle semble avoir reprit ses esprits, je lui dit:
" Ne vous inquiétez pas!!! Le plus dur est passé maintenant et je vous félicite car vous avez été très courageuse. Malgré les menaces de l'inspecteur, je vais faire mon enquête et je trouverai des preuves contre les frères Korsky; quand tout cela sera terminé, je vous préviendrai à Jacksonville comme convenu."

" Je ne suis pas matérialiste et je ne cours pas après l'argent. Jamais je ne vous dénoncerai."

" Vous avez surement entendu le policier mentionner qu'un témoin avait vu dans le cimetière Colin complétement ivre le soir du crime. L'avez-vous vu? Savez-vous si des personnes extérieures auraient pu le voir?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diether à l'hopital   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diether à l'hopital
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre :: Archives :: Archives :: Inter-Scénar-
Sauter vers: