Bienvenue dans l'antre de Gaueko, forum de support pour les campagnes en cours.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Constantinople: la croisade populaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Papyrus
test


Messages : 427
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 47

MessageSujet: Constantinople: la croisade populaire   Jeu 31 Juil - 16:48

Tandis que la coterie réfléchit et se repose dans le campement de la caravane le soir, chacun peut entendre du bruit à l'ouest des faubourgs du quartier des artisans.
En effet, plusieurs cohortes (certains diraient plutôt plusieurs légions) d'hommes du peuple plus ou moins armés s'avancent en masse vers les portes de la capitale de l'empire. Ils sont plusieurs centaines... Plusieurs milliers même; et à leur tête se trouve un moine en robe de bure marron portant une grande croix en guise d'étendard.
Les rumeurs circulent et vont bon train:
" Certains affirment qu'il s'agit de Pierre l'ermite (un moine)..." entendez vous lors de leur passage. Vous n'êtes nullement incommodés par la présence d'une quelconque foi.

L'armée de croisés se dirige vers les portes de la cité et vous remarquez que cette troupe est faiblement armée: tout juste un homme sur deux; et ceux qui le sont, possèdent des fourches, lances, frondes et arcs de fortune... Pratiquement personne ne possède d'équipement de protection.
Les "soldats" composant cette armée sont essentiellement des gens pauvres et il y a même une quantité non négligeable de femmes et d'enfants.

Lorsque le moine arrive devant les portes, son armée est refoulée vers le camp militaire, non loin de l'armée de Godefroy de Bouillon. Cependant, Pierre l'ermite parvient à rentrer seul dans Constantinople et les portes se referment juste derrière lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Constantinople: la croisade populaire   Jeu 31 Juil - 16:57

Accompagné d'une courte délégation (Desma et Vittorio à coup sûr; les autres si ils veulent venir), le père Iago avance à la rencontre de cette troupe.
Il recherche quelqu'un pouvant l'informer sur la raison de ce déploiement massif d'homme et femme du peuple, en accordant dans la mesure du possible et du raisonnable des bénédiction a qui le demande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Papyrus
test


Messages : 427
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 47

MessageSujet: Croisade des pauvres.   Dim 3 Aoû - 13:04

Tandis que le Père Iago, Desma et Vittorio s'approchent prudemment des effectifs de la troupe; un homme, portant une tunique marron sur laquelle est cousu l'emblème d'une croix grossière, t'interpelle:
" Venez nous rejoindre mon Père!!! Participez à la croisade populaire initiée par Pierre l'Ermite!!! Nous allons conquérir la terre sainte au nom de Dieu et rien ni personne ne pourra nous arrêter!!!"

Administrant une courte bénédiction à l'homme, le Père Iago remarque que tous les membres participants à cette croisade ont tous sur leurs vêtements une croix en tissu cousu en guise de signe d'allégeance au Christ et à Dieu.

Ils sont des milliers, leur nombre exact est difficile à évaluer. Ils sont dans le dénuement et la misère la plus profonde car ils semblent exténués par leur périple; d'autant qu'ils ne sont qu'à peine à mi-chemin de Jérusalem. Nul doute que cette halte à Constantinople leur fera le plus grand bien à tous pour enfin pouvoir manger et se reposer.

A nouveau, l'homme qui t'a adressé la parole se tourne vers toi et t'apostrophe à nouveau:
" Pierre nous a promis que Dieu accorderait la rémission et le pardon de tous nos pêchés si nous nous croisons pour libérer Jérusalem de la présence des sarrasins. Libérons la terre sainte pour plaire à Dieu!!! Exauçons sa volonté!!! Gloire à Dieu!!! Gloire au Christ tout puissant et à la sainte vierge Marie!!!"

Dans la fatigue et l'allégresse (car quelque chose d'étrange semble transporter ces hommes, ces femmes et ces enfants; même si ce n'est pas la foi qui gêne tant les caïnites), l'homme se dirige avec tous les autres vers le camp d'entrainement militaire situé à l'extérieur de Constantinople. Leur armée sera stationnée juste à coté de celle de Godefroy de Bouillon.

Juste avant de partir, un gamin famélique en haillon tire ta robe assez promptement et te demande:
" Mon Père, vous n'auriez pas de quoi manger et boire s'il vous plaît, ma mère et moi n'avons rien manger depuis hier et mon papa est mort peu de temps après avoir traversé Sofia. S'il vous plaît mon Père, Dieu vous le rendra!!!".
Sur ses vêtements, le symbole d'une croix christique est cousu sur le devant de sa tunique: juste au niveau du torse.

Les yeux implorant, l'enfant attend ta réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Constantinople: la croisade populaire   Dim 3 Aoû - 19:53

Par acquis de conscience et parce qu'il sait que la faim peut mener à bien des extrêmes, le père Iago s'assure que l'enfant ne lui mente pas (via auspex ou empathie, le but est surtout de s'assurer que l'enfant n'aille pas se corrompre en mentant ouvertement à un prêtre, et accessoirement essayer de comprendre cette allégresse).

Si l'enfant est sincère, le père Iago essaieras de trouver de quoi les nourrir "sommairement" mais ne leur donneras uniquement en présence de la mère et à l'écart du reste du groupe (pour éviter toute émeute etc...), au passage il essaye de glaner des infos sur ce groupe et surtout sur cet étrange Pierre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Papyrus
test


Messages : 427
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 47

MessageSujet: Maman!   Dim 3 Aoû - 22:41

Du coup, l'enfant court vers sa mère (qui avait prit de l'avance en se dirigeant vers le camp militaire d'entrainement) et la ramène discrètement vers le Père Iago.

La maman se présente, elle s'appelle Vaya et son fils s'appelle Richard:
" Merci mon Père de prendre pitié de nous. Je déteste faire la charité ou la mendicité car je suis une bonne chrétienne... Du moins je m'efforce de l'être; aussi, si je dois travailler pour gagner un peu de nourriture, je le ferai volontiers car je ne voudrai pas abuser de votre gentillesse."

Une fois à l'écart de la foule et revenus près de la caravane, le Père Iago et Desma ainsi que Vittorio donnent à manger à la famille et Desma donne même un petit sac à l'enfant avec un peu de nourriture réconfortante (pain, viande séchée) pour les lendemains difficiles.

Après s'être restaurée sommairement, la maman vous remercie chaleureusement:
" Le Seigneur vous bénisse vous et vos ouailles mon Père!!! Nous suivons Pierre l'Ermite pour libérer la terre sainte comme Dieu le lui a demandé!!! Le trajet fut difficile car nous sommes partis de France et avons réunis des bonnes âmes en Flandre, dans tout le Saint empire romain germanique, en Bohême, en Hongrie et maintenant même dans l'empire Byzantin. Se nourrir correctement a été difficile jusqu'alors, mais heureusement vous nous avez aidés. Dites moi si vous avez besoin d'une bonne pour nettoyer l'église ou le presbytère, et je serai là pour vous aider!!!"

Tu remarques que le désespoir et la foi (même si cette dernière est sujette à caution) oblige tous ces pauvres gens à dépasser leurs souffrances pour atteindre leur but et ne pas mourir...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Constantinople: la croisade populaire   Ven 22 Aoû - 13:56

Le prêtre regarde la mère avec sympathie et pitié teinté de tristesse, car malgré leurs foi indéniables, tous ces gens ne devraient pas risqué ainsi leurs vies...

"J'apprécie votre dévotion à mon égard, mais je suis un prêtre itinérant, et je n'ai donc ni paroisse ni presbytère à nettoyer.
Prenez soin de vous Vaya, de vous et de Richard... Je prierais pour que votre voyage se continue sans encombre"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Papyrus
test


Messages : 427
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 47

MessageSujet: Réconfort   Ven 22 Aoû - 16:31

Vaya apprécie ton discours et tente de te convaincre de rejoindre la croisade populaire:
" Mon Père, joignez-vous à Pierre l'Ermite vous et vos compagnons! Nous avons besoin de gens comme vous pour réussir notre mission divine. Les simples âmes comme moi et mon fils ne suffiront malheureusement pas pour y parvenir. Mais ensembles, unis, les être humains forment une chaîne de foi qui peut soulever des montagnes... "

La jeune femme attend ta réponse avec espoir et anxiété...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Constantinople: la croisade populaire   Ven 22 Aoû - 18:05

Après un court instant de réflexion le père Iago apporte une réponse :

"Mes compagnons et moi voyageons actuellement derrière l'armée de Godefroy de Bouillon, et sans pour autant le connaitre, j'ai accès à certain de ses conseillers aussi je peut essayer de leur faire parvenir l'idée de rencontrer Pierre l'Ermite dans le cadre d'un éventuelle rapprochement, ainsi vous serez à l'abris des pillards et autres menaces armées.... Néanmoins encore faut il que cela soit possible d'un point de vue humain, et bien sûr que ça n'aille pas à l'encontre de ce que Dieu a dicté à Pierre L'Ermite."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Papyrus
test


Messages : 427
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 47

MessageSujet: Re: Constantinople: la croisade populaire   Ven 22 Aoû - 22:37

Impressionné par ta réponse et par tes contacts au sein de la noblesse chevaleresque, Vaya finit par dire:
" Je ferai part de vos propos à l'un des moines qui accompagne Pierre et je pense qu'il en touchera un mot à notre guide Pierre l'Ermite. Nul doute qu'il viendra vous voir pour vous apporter une réponse. Si il le faut je serai l'humble messagère des hommes d'église entre la croisade populaire et l'armée du seigneur Godefroy... Si le coeur et la volonté vous en disent bien entendu."

Sur ce, elle s'apprête à partir vers le campement militaire situé à l'ouest de la cité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Constantinople: la croisade populaire   Sam 23 Aoû - 0:00

"Vous pouvez en évoquer l'idée à l'un des moines, mais ne perdez pas de vu que pour le moment rien n'est fait. Je vais en faire de même de mon coté.
Quoi qu'il en soit ne prenez pas de risque inutiles Vaya, et n'hésitez pas à m'envoyer une réponse si nécessaire.

Que Dieu vous garde Vaya !"

Une fois la jeune femme partie, le jeune prêtre se tourne vers Vittorio et Desma.

"Et vous mes amis ? Qu'en pensez-vous ? La protection des hommes d'armes seraient un atout négligeable pour la croisade populaire, mais ne seront ils pas plus exposé au danger ? J'ignore si je dois jouer un rôle dans tout ça, mais je ne peut pas décemment laisser tant de femme et d'enfant risquer leurs vies sans rien faire..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Papyrus
test


Messages : 427
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 47

MessageSujet: En choeur   Sam 23 Aoû - 0:12

Répondant en même temps à la question du Père Iago, Vittorio et Desma parlent ensembles:

[Vittorio]: " Vous avez raison Père Iago, nous ne pouvons décemment laisser tant d'hommes, de femmes et d'enfants à la merci du danger du voyage ou pire encore: d'une armée ennemie. Et puis, l'union fait la force. "
[Desma]: " Je suis de votre avis Mon Père, il faut les aider et les protéger. "

Tu parviens tout de même à les comprendre tous les deux malgré l'enthousiasme et la cacophonie de leurs propos.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaueko
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Constantinople: la croisade populaire   Sam 23 Aoû - 9:25

"Hé bien voilà qui me conforte dans mon idée, maintenant il nous reste le plus dur à faire... Convaincre ces deux groupes à cohabiter.
Mais ça ne me semble pas infaisable, bien au contraire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre-gaueko.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Constantinople: la croisade populaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Constantinople: la croisade populaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre :: Commun-
Sauter vers: